ConsecrationPriere

LEVONS NOUS DANS L’INTERCESSION

URGENT

L’intercession est le plus haut niveau de la prière. C’est par l’intercession qu’on change des vies et qu’on gagne des batailles. C’est là à genoux qu’on devient partenaire avec Dieu pour impacter et modifier le cours des choses.

On veut tous voir des réveils, dans nos églises, dans nos villes, nos nations. Cependant, cela passe par l’intercession. « Il n’y a pas de Pentecôte sans Gethsémané et sans la croix » Robert Oh – The prayer driven life. Sans la fervente prière de l’intercesseur rien ne se passe. Tout est sec, tout est sombre. La Prière d’intercession apporte la lumière, elle brise les chaînes et pille l’enfer.

Quand je regarde autour de moi, je me rends compte d’une seule chose : il y’a une URGENCE. Il urge de rentrer dans un mouvement d’intercession poussé pour enfanter la justice, la lumière et la paix. Dieu ne répond pas aux plaintes, aux murmures ou à la politique il répond à la prière.

« Il voit qu’il n’y a pas un homme, Il s’étonne de ce que personne n’intercède ; […] » Ésaïe 59 :16a. La vérité c’est, que Dieu cherche des personnes pour intercéder. Il cherche des personnes pour entrer en partenariat avec lui et, apporter le salut et la délivrance.

Les âmes pleurent, elles soupirent et crient à Dieu pour un secours.  « Pendant la nuit, Paul eut une vision : un Macédonien lui apparut, et lui fit cette prière : Passe en Macédoine, secours-nous ! » Actes 16 : 9. Nous sommes l’armée de Dieu, nous sommes ses représentants, ses ambassadeurs sur la terre. Nous devons donc entendre le cri de ces âmes perdues et nous lever dans l’intercession.

La Prière fervente du juste à une grande efficacité, nous dis l’apôtre Jacques. Nous avons de la puissance, nous avons le pouvoir. Ne restons pas indifférent à la souffrance et au mal autour de nous. En tant qu’enfant de Dieu nous avons un privilège qui nous confère des droits mais aussi une GRANDE RESPONSABILITÉ. Et cette responsabilité nous oblige à prendre conscience mais surtout à poser des actes.

Le prophète Jérémie le dit en ces termes : « Ainsi parle l’Éternel des armées : Cherchez, appelez les pleureuses, et qu’elles viennent ! Envoyez vers les femmes habiles, et qu’elles viennent !  Qu’elles se hâtent de dire sur nous une complainte ! Et que les larmes tombent de nos yeux, Que l’eau coule de nos paupières !  Car des cris lamentables se font entendre de Sion : Eh quoi ! Nous sommes détruits ! Nous sommes couverts de honte ! Il nous faut abandonner le pays ! On a renversé nos demeures !  Femmes, écoutez la parole de l’Éternel, Et que votre oreille saisisse ce que dit sa bouche ! Apprenez à vos filles des chants lugubres, Enseignez-vous des complaintes les unes aux autres !  Car la mort est montée par nos fenêtres, Elle a pénétré dans nos palais ; Elle extermine les enfants dans la rue, Les jeunes gens sur les places. » Jérémie 9 : 17-21

Autant il nous a été recommander de prier pour demander la provision pour nos besoins autant, nous devons frapper pour que les portes nous soient ouvertes.  Frapper, sans cesse et, avec zèle jusqu’à ce que ce juge inique nous rende justice, Luc 18 : 1-6.  Frapper jusqu’à ce que la mort capitule.

Mon frère, ma sœur, nous sommes l’épouse de Christ. Nous sommes donc ces femmes a qui le prophète parle. Et, en notre qualité de femme, nous devons pleurer, car la mort fait rage, oui la mort emporte nos enfants et nos jeunes gens. Nous devons, non seulement pleurer, mais aussi exhorter nos frères et sœurs à pleurer avec nous.

Entends-tu ces âmes en détresse qui crient : « Pourquoi dors-tu ? Lève-toi, invoque ton Dieu ! Peut-être voudra-t-il penser à nous, et nous ne périrons pas. » Jonas 1 : 6

 

Amoureuse de la Parole et aspirant à toujours plus ressembler à Jésus. Je suis une épouse et une mère qui a à cœur de partager ses expériences pour aider et impacter le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *