ConsecrationPriere

Réveille Le Sacrificateur En Toi

reveille le sacrificateur en toi

 

J’ai à cœur, de partager avec toi un message de la part du Seigneur. Dans ces temps de la fin, le Seigneur, cherche des hommes et des femmes qui lui sont entièrement consacrés.  Des personnes qui, en effet, comprennent  combien il est  crucial  de le chercher.

Toi aussi tu peux le chercher et le trouver, il suffit de te réveiller le « sacrificateur » qui sommeille en toi. C’est vraiment important d’autant plus que Tu sais en quel temps nous sommes. La Bible dit : « Cela importe c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. » Romains 13 :11.

Sais-tu que tu es un sacrificateur, un prophète et un roi dans cette vie ? Le sacrificateur est celui qui se tient dans la présence de Dieu pour recevoir des instructions et des révélations afin que le prophète parle pour que le règne du roi soit effectif. Doutes-tu encore que tu es un sacrificateur ? Voici ce que Jean dit dans Apocalypse 5 : 9-10 « Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant : Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux ; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation ; tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre. »

Etre sacrificateur c’est accomplir un sacerdoce royal. Le sacerdoce c’est la fonction de ceux qui ont reçu le privilège du sacré ou de certains rapports publics avec le divin soit, pour offrir des sacrifices et prier au nom du peuple soit, pour transmettre au peuple les enseignements et bénédictions de Dieu. C’est donc une position de privilège que le Créateur nous accorde. C’est à cause du sacerdoce, que nous pouvons librement nous approcher du trône de la grâce, avec assurance.

Dans Exode 28 :1-2 Dieu dit : « Fais approcher de toi Aaron, ton frère, et ses fils, et prends-les parmi les enfants d’Israël pour les consacrer à mon service dans le sacerdoce : Aaron et les fils d’Aaron, Nadab, Abihu, Eléazar et Ithamar. Tu feras à Aaron, ton frère, des vêtements sacrés, pour marquer sa dignité et pour lui servir de parure.  »

Cet appel au sacerdoce est aussi adressé à chaque enfant de Dieu, donc à toi personnellement, alors obéis, c’est un privilège.

Dans Deutéronome 10 :8, il est écrit : « En ce temps-là, l’Eternel sépara la tribu de Lévi, et lui ordonna de porter l’arche de l’alliance de l’Eternel, de se tenir devant l’Eternel pour le servir, et de bénir le peuple en son nom : ce qu’elle a fait jusqu’à ce jour. ».

C’est aussi, ici à chaque enfant de Dieu qu’il accore le  glorieux privilège de  porter l’arche de l’alliance. C’est une autre invitation à  se tenir devant Dieu pour le servir. Toi aussi, tu es investi de ces pouvoirs divins, tu es donc élevé au rang de sacrificateur.

En cette qualité tu dois comprendre chacune de tes trois missions.

  1. Porter l’arche de l’alliance

D’abord l’arche, elle est faite en bois d’acacia et recouverte d’or en dehors et au-dedans (Exode 25 : 10-11). Ensuite elle contient des tables de pierre portant des inscriptions faites de la main de Dieu, (Deutéronome 10 :2). L’arche de l’alliance symbolise  donc Christ. Le bois de l’arche représente l’humanité de Christ, l’or sa royauté et les tables écrites des mains de Dieu sa divinité qui se traduit par sa parole infaillible.

Or c’est Christ qui a rétabli l’alliance brisée et qui nous a réconciliés avec Dieu le Père. Nous ayant racheté par son sang, il nous a fait  sacrificateurs consacrés et  mis à part pour le service Divin.  On comprend alors que  Porter l’arche c’est porter Christ dans le cœur, en somme  l’avoir dans sa vie de façon permanente. Nous devons donc garder sa parole et la pratiquer au quotidien. Allant au-delà nous avons aussi pour mission de porter sa parole  aux nations. Plus précisément, parler de lui et  faire connaitre son nom partout où nous allons.

  1. Se tenir devant Dieu et le servir

C’est un appel à la communion avec lui entretenue par  la prière assidue, c’est l’adoration constante  et le jeûne qui l’honore, De façon continue, avec discipline. Ainsi tu dois rendre à Dieu, chaque jour un culte agréable en esprit et en vérité.

Luc 2 :36-37 « Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était fort avancée en âge, et elle avait vécu sept ans avec son mari depuis sa virginité.  Restée veuve, et âgée de quatre-vingt-quatre ans, elle ne quittait pas le temple, et elle servait Dieu nuit et jour dans le jeûne et dans la prière »

  1. Bénir le peuple en son nom.

Luc 22 : 27 « Car quel est le plus grand, celui qui est à table, ou celui qui sert ? N’est-ce pas celui qui est à table ? Et moi, cependant, je suis au milieu de vous comme celui qui sert ». Bénir le peuple c’est se mettre au service des autres, a l’image du maitre. Les aimer, les guérir, les encourager, les protéger, mais aussi les enseigner et les guider dans les voies du Seigneur.

Tu me diras certainement, mais ça c’est le travail des hommes de Dieu. Ceux qui sont appelés au ministère : Les Pasteurs, Prophètes, Apôtres, Evangélistes et Docteurs.  Non, mon ami, Jésus n’a pas fait sacrificateur seulement, ceux qui sont des ministres de la parole. Mais tous, autant que nous sommes, avons la charge de  sacrificateurs.  Dès lors que nous sommes sauvés, nous  avons  été appelés à être des sacrificateurs pour Dieu. Cependant, les sacrificateurs sont divisés en classes selon la mission et le service de chacun.

D’un côté il y a bien entendu les  guides spirituels dont le rôle est de conduire le peuple et le guider dans les voies   de Dieu. Ils ne sont donc que des aides. Ainsi il y a de l’autre côté tous ceux qui confessent Christ. Chacun d’eux a aussi reçu la charge de sacrificateur pour qu’à son propre niveau, il puisse donner gloire à Dieu en tout.  « Ézéchias rétablit les classes des sacrificateurs et des Lévites d’après leurs divisions, chacun selon ses fonctions, sacrificateurs et Lévites, pour les holocaustes et les sacrifices d’actions de grâces, pour le service, pour les chants et les louanges, aux portes du camp de l’Éternel. », 2 Chronique 31 :2.

Prends donc conscience de ta fonction de sacrificateur et de ta position en Christ. Accepte le privilège combien excellent que tu as reçu de servir l’Eternel, le Dieu Tout Puissant, créateur du ciel et de la terre. Accepte cette grâce et présente-toi devant le trône de la grâce pour obtenir miséricorde. Car, il est écrit : « Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.» Hébreux 4 :16.

Tu vois, alors fais ce pas puissant aujourd’hui, pas demain. Je veux dire maintenant même, à l’instant, pendant que tu lis ces lignes. Lève-toi,  réveille le sacrificateur en toi et donne-lui toute sa place.

 

Laisse-le porter l’arche avec amour et assiduité. Laisse-le se tenir devant Dieu dans l’adoration, la louange, la prière et le jeune, avec discipline. Donne-lui la liberté d’aimer et de servir les autres.

 

Oui, le sacrificateur est en toi, il désire vivre, il veut s’épanouir et il tient à  s’accomplir. Je sens que tu es prêt à le réveiller, je t’encourage donc mais attention, fais-le maintenant !

Radicalement !

 

 

Amoureuse de la Parole et aspirant à toujours plus ressembler à Jésus. Je suis une épouse et une mère qui a à cœur de partager ses expériences pour aider et impacter le plus grand nombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *